06 44 78 03 03 (horaires : soirs et week-end) contact@stoplinkyvarpaca.fr

Les risques sanitaires – EHS

RAYONNEMENT CPL LINKY ET EHS : QU’EN PENSER ?

On ne compte plus les cas de ces personnes qui, depuis la pose d’un Linky, ont basculé dans l’EHS. Curieuse coïncidence ou rapport de cause à effet, de goutte et de vase qui déborde, de seuil dépassé et de trop plein atteint.

1. Comment le CPL Linky peut-il rayonner à l’équivalent d’une radiofréquence ?

Le CPL, émis par le concentrateur et redistribué par le compteur Linky, circule dans les câbles du réseau électrique et des logements.
Comme pour le 50 Hz, le courant qui circule aux 36 fréquences du CPL G3 rayonne.
Sa circulation dans la phase et le neutre crée un champ magnétique dont  l’amplitude est proportionnelle à la distance d’écartement entre les fils de phase et de neutre (hypothèse majoritaire de câbles ni blindés ni torsadés).
Par ailleurs, la transmission des données en salves, confère le même caractère pulsé que les radiofréquences de la téléphonie mobile, Wifi, Bluetooth, DECT, etc.
On est bien en présence d’un signal de  radiofréquence pulsé, dont les effets dus à son rayonnement sont ceux de la téléphonie mobile, mais pour des fréquences en kHz.

2. Quid de la pertinence des mesures officielles d’exposition, rapportées aux normes actuelles ?

Les normes qui ont été fixées en 2002 sont incroyablement élevées et ne protègent que les opérateurs eux-mêmes. Pire : elles ne tiennent compte que des effets thermiques immédiats à l’exposition aux CEM, sans se soucier des effets biologiques et à long terme.
Or les effets biologiques sont avérés et mis en évidence par de nombreuses études, même pour des valeurs d’exposition 100 fois plus faibles que celles des normes.
Quant à la valeur de 87 V/m pour la gamme de fréquences du CPL Linky, elle relève d’une totale absurdité, puisqu’à ces fréquences de 35 à 90 kHz, les effets thermiques sont inexistants.
Même la Résolution 1815 du Conseil de l’Europe (27 mai 2011), pourtant votée à l’unanimité, est ignorée : elle fixe la norme à ne pas dépasser à 0,6 V/m.
Les mesures de rayonnement du CPL Linky par l’ANFR, et dans un degré moindre par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), obéissent à un protocole visant à minimiser les résultats.
Par exemple : la mesure du champ magnétique par le CSTB se fait à 10cm d’une rallonge blindée et torsadée, donc émettant peu de rayonnement. Le compteur Linky avait été “préparé ” par Enedis, donc avec une valeur du courant CPL réglée au minimum.
Les valeurs mesurées sont moyennées sur un intervalle de temps, donc ne tiennent pas compte du caractère pulsé du CPL, d’où des résultats lissés de très faible valeur, et ininterprétables.
Quant à l’ANFR, elle mesure le champ magnétique du compteur lui-même, alors que c’est dans les câbles que le CPL rayonne.

3. Diagnostiquer et reconnaitre l’EHS

En France, il n’y a guère que le Pr Belpomme qui ait établi un protocole de tests pour l’EHS, largement critiqué bien sûr.
Mais les autorités sanitaires n’ont rien à proposer en contrepartie, sauf à exposer les candidats EHS, par ‘provocation’ de manière aléatoire, à des CEM auxquels ils sont censés réagir instantanément s’ils veulent être reçus à l’examen d’EHS !

4. État actuel des études scientifiques et médicales relatives à l’exposition aux CEM

Il existe d’innombrables études, rapports et expertises sur ce sujet, mais particulièrement dans le domaine des ondes de la téléphonie mobile.
Il faut bien prendre en considération que même si l’exposition à une radiofréquence donnée est faible, la multiplicité des fréquences présentes provoque un électrosmog et un effet cumulatif.

5. Effets sanitaires du CPL Linky

Comme cela a été le cas pour le réseau électrique 50Hz (études sanitaires engagées à partir de 1960, soit 60 ans après le début de cette ère électrique), pour les antennes relais de TM (10 ans après leur 1er déploiement) et pour la future 5G (rien de prévu), il n’y a pour l’instant aucune étude sanitaire effectuée ou commanditée sur la bande de fréquence du CPL Linky, c’est l’Omerta.
Toutefois la gamme des radiofréquences classées au groupe 2B par le CIRC-OMS (31 mai 2011) va de 16 Hz à 300 GHz, donc inclut les fréquences du CPL Linky (35-90 kHz).
Nous sommes sollicités quotidiennement par des personnes qui basculent dans l’EHS après installation d’un Linky. On peut devenir EHS en étant simplement exposé par les rayonnements du 50Hz dans les câbles électriques des logements, même si ce rayonnement est faible, mais permanent, comme pour le CPL Linky.
Il est prouvé que l’exposition aux OEM artificiels, comme pour les autres pollutions environnementales, crée un stress oxydatif, générateur   d’inflammation, que l’on peut mettre en évidence par des tests sanguins, des marqueurs biologiques de l’inflammation.
De ce stress oxydatif, il résulte:

  • Un épuisement progressif de l’organisme (inclus le système nerveux) et de ses capacités adaptatives ;
  • Un effondrement du système immunitaire ;
  • Un état inflammatoire du système digestif, avec dysbiose intestinale (assimilation défectueuse) et ouverture de la barrière intestinale, d’où risque majoré de maladies auto-immunes ;
  • Les CEM favorisent l’ouverture de la Barrière Hémato Encéphalique avec majoration du risque de maladies neuro-dégénératives. Dans les années 60, les travaux du Dr Maschi ont pu corréler qu’habiter à proximité de lignes électriques à moyenne et haute tension augmente la risque de sclérose en plaques chez les enfants.
  • On notera une similitude des symptômes de l’EHS avec la maladie de Lyme, par exemple.

6. Dernières décisions de justice

  • Le 17 janvier 2019, le TA de Cergy Pontoise reconnait l’électrosensibilité comme maladie professionnelle pour un plaignant EHS ;
  • Le 12 mars 2019, le TGI de Toulouse interdit l’installation d’un Linky chez 13 plaignants électrosensibles ;
  • Le 23 avril 2019, le TGI de Bordeaux recommande l’installation de filtre sur les Linky de 13 plaignants électrosensibles.

 

Patrice Goyaud, le 8 Mai 2019
EHS non diplômé, Physicien et Ingénieur retraité de EDF/RTE

Document de l’association Robin des Toits.

Comprendre ce qu’est un Champ ElectroMagnétrique

De timides victoires pour les personnes souffrant d’Electro Sensibilité avérée.

Bordeaux : la justice reconnaît des effets néfastes pour la santé du compteur Linky. 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/bordeaux-la-justice-compteurs-linky-1556024632

Bordeaux : la justice reconnaît des effets néfastes pour la santé du compteur Linky. 

Mardi 23 avril 2019 à 15:13 – Mis à jour le mardi 23 avril 2019 à 19:42 – Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde, France Bleu

“Au nom de leur santé et du principe de précaution, ils étaient 206 plaignants à réclamer devant le juge des référés de Bordeaux, la fin de la pose des compteurs Linky. Treize d’entre eux ont, en partie, obtenu gain de cause. Enedis va devoir poser un filtre pour les protéger des ondes dégagées.

Maître Hurmic qui porte la voix des 206 particuliers engagés contre les compteurs Linky © Radio France – Stéphanie Brossard

Le juge des référés du Tribunal de Grand Instance de Bordeaux a donné, en partie, raison à treize particulierssur les 206 au total, qui avaient engagé une action en justice contre les compteurs communicants Linky. Ces treize plaignants, dotés d’un certificat médical attestant de leur hypersensibilité électromagnétique (maux de tête, insomnies…) lors de l’audience le mois dernier, vont pouvoir réclamer à Enedis, dans les deux mois, la pose d’un filtre les protégeant des champs électromagnétiques.

Une première brèche… timide

C’est une première brèche” estime l’avocat des 206 plaignants, maître Pierre Hurmic, “car la décision ne concerne que quelques demandeurs de la procédure. Mais c’est quand même une première brèche, dans ce qui était, la pensée dominante jusqu’ici ; Enedis se bornant à dire qu’il n’y avait aucun danger !

Pierre Hurmic reconnaît que “c’est timide“.

Il aurait préféré “l’interdiction de la pose des compteurs Linky. Le combat continue et je ne désespère pas d’aboutir un jour.”

Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision du juge des référés en attendant le procès au fond.

Elle a prévu de le faire a indiqué la filiale d’EDF à l’Agence France Presse, en début de soirée.

Pour Enedis la décision du tribunal de Bordeaux “conforte aussi bien le principe du remplacement des compteurs que notre démarche d’écoute à l’égard de certains de nos clients qui se déclarent électro-sensibles.

Enedis souligne encore qu’il s’agit de cas extrêmement rares pour lesquels nos équipes mettent en oeuvre un accompagnement personnalisé et adapté à chaque situation particulière”. La société rappelle que “toutes les mesures réalisées par les organismes indépendants mettent en évidence des niveaux de champs électriques et magnétiques très largement inférieurs aux limites réglementaires”.

A Toulouse déjà…:

Ce n’est pas le premier jugement allant dans ce sens.

A Toulouse, le mois dernier, le juge des référés avait donné gain de cause à treize autres personnes souffrant d’hypersensibilité aux ondes. Ils avaient obtenu le droit de ne pas être équipés, contre leur gré, pour raison médicale, d’un compteur électrique Linky.

A ce jour, 22 tribunaux ont été saisis d’actions conjointes. La grande majorité des plaignants, ont été déboutés notamment à Rennes et à Bordeaux.

Le compteur Linky, dont l’installation est pilotée par Enedis et qui permet de relever à distance et en direct la consommation des clients, fait l’objet de polémiques récurrentes depuis son déploiement en 2015.

 

Stéphanie Brossard

France Bleu Gironde”

Ci-dessous, vous trouverez un modèle de lettre contre les pollutions électromagnétiques.

A l’heure où les effets cancérigènes des champs électromagnétiques sont enfin mis sur la place publique par Santé publique France, à l’heure du déploiement de la 5G en plein déni des effets biologiques et sanitaires des ondes électromagnétiques, dans des expérimentations et un déploiement contraire au code de Nuremberg, au vu de l’augmentation considérable du nombre de personnes électro hyper sensibles dont les conditions de vie peuvent devenir plus que dramatiques, il convient de mettre les maires, les politiques, les candidats aux élections municipales devant leurs choix politiques, choix qu’ils se doivent d’exprimer clairement. Que ce soit pendant les éléctions, ou après dans l’exercice de leurs fonctions.

Aux électeurs, également, de faire leur choix en fonction des réponses des candidats, suivant qu’ils cautionnent ou non le déploiement des capteurs Linky, de la 5G, ou dénient les effets des ondes électromagnétiques, reprenant ainsi les éléments de langage des industriels et des pouvoirs publics.

Nous vous proposons donc un modèle de lettre issu de l’association amie Robin des Toits, aux politiques de tout poil. Elle est en pièce jointe à la présente, et vous recommandons d’envoyer à tous les politiques.

A vous de vous déterminer en fonction de leur réponse ou de leur absence de réponse.

Document de l’association Robin des Toits.

Documentations à télécharger

Reported Biological Effects from Radiofrequency Radiation at Low-Intensity Exposure

(Cell Tower, Wi-Fi, Wireless Laptop and ‘Smart’ Meter RF Intensities)

CONGRÈS INTERNATIONAL D’ÉLECTROMAGNÉTISME – CEM EXPO 2003 SECTION BIOÉLECTROMAGNÉTISME

Eléments de bibliographie en annexe à un texte de Marc CENDRIER.

346 publications scientifiques

Revue “Environmental Pollution”

Page d’accueil de la revue : www.elsevier.com/locate/envpol

POLLUTION ÉLECTROMAGNÉTIQUE SOUVENT IMPOSÉE À NOTRE INSU ET NOCIVE POUR HUMAINS, ANIMAUX ET PLANTES

Préconisations de l’association Robin des Toits pour limiter son exposition …….et celle des autres

L’ANFR : LA FABRIQUE DU CONSENTEMENT AU COMPTEUR LINKY

Document de l’association Robin des Toits

TELEPHONIE MOBILE ET SANS-FILS Histoire et Mobiles

TROUSSE POUR ACTION

Information :
Pour chaque point l’information est condensée – Pour les précisions, références PACK ROBIN (Colonne de gauche sur le site) :
http://www.robindestoits.org/

ET SI C’ETAIT LES ONDES ?

Petit guide pour un diagnostic à l’usage
des professionnels de santé.

SOURCES
www. ehs-mcs.org